Séance spéciale | Retraites, LPPR, précarité : Grève des femmes, grève féministe

Dans le cadre de la mobilisation en cours contre la réforme des retraites, la LPPR et la précarité, et dans la perspective de la grève féministe du 8 mars, le séminaire “Enquêtes marxistes sur le capitalisme contemporain” bouleverse son programme et consacrera la séance prévue le mercredi 5 février aux enjeux de genre dans les contre-réformes et les mobilisations actuelles.

Attention : ce séminaire de lutte, ouvert à tou·te·s évidemment, a été déplacé à 10h pour que chacun·e puisse participer aux actions prévues l’après-midi, que ce soit à Paris-7 Diderot ou le rassemblement organisé à Opéra par les syndicats de la Fonction publique.

Interviendront :

– Delphine Colin, du Collectif Femmes/mixité de la CGT : femmes et retraites, quels enjeux ?

– Une fourmi, du collectif des précaires de l’ESR en Ile de France (dont on pourra lire la tribune ici).

– Aurore Koechlin, doctorante en sociologie et autrice de La Révolution féministe : Construire la grève féministe !

– Anne Roger, secteur femmes, SNESUP.

RDV donc mercredi 5 février de 10h à 13H à l’EHESS, salle 7, 105 bd Raspail 75006 Paris.

On pourra consulter sur ces questions le dossier de Contretemps : “Défaire le genre, refaire le féminisme”

Dialogue entre Michael Burawoy et Quentin Ravelli (15 janvier) – À qui appartient l’Université ? Privatisation et résistance dans les universités américaines

Mercredi 15 janvier – 10h à midi – 54 boulevard Raspail, salle AS1_08 – Cycle “EHESS en lutte”

Michael Burawoy est sociologue du travail, professeur à l’université Berkeley et ancien président de l’Association internationale de sociologie. Il défend une orientation de recherche fondée sur des enquêtes de terrain comparatives et ancrée dans le marxisme, qu’il a mise en œuvre notamment dans son livre majeur Produire le consentement. Il est l’auteur d’un livre récemment traduit en français, intitulé Conversations avec Bourdieu

Quentin Ravelli est sociologue, chargé de recherches au CNRS rattaché au Centre Maurice Halbwachs. Il est notamment l’auteur de “La Stratégie de la bactérie” (Seuil), et le réalisateur de Bricks.

Séance 2 (4 décembre 2019) – Classe(s), travail, exploitation

Vous trouverez ici le topo introductif d’Ugo Palheta et ici le recueil de textes.

Vous pourrez retrouver également ici un extrait du livre de Maud Simonet, Le travail gratuit : la nouvelle exploitation ? (Éditions Textuel), qu’elle est venue présenter lors de la 2e partie de la séance.

Présentation sur les caisses de grève (8 janvier 2020, séance spécial grève)

L’importance des caisses de grève est assez évidente dans l’actualité : couverture médias, discussions en AG, multiplication des caisses (+ de 200, cf caissesdegreve.github.io), explosion de la caisse InfoCom CGT (+ de 2M d’€ depuis 5 décembre, 100 000 €/j depuis 20 décembre). Caisses de grève semblent être une évidence, alors que connaissent portant un destin très fluctuant dans l’histoire ouvrière, et suscitent débats très clivés dans mouvement syndical.

Je vais commencer par analyser la fonction des caisse de grève et leur rôle dans la période actuelle, avant de revenir sur les grandes périodes de leur histoire en France, et enfin sur les débats qu’elles déclenchent dans le mouvement syndical.

Lire le texte complet ici.

Séance spéciale : grève !

Dans le cadre de la grande mobilisation sociale en cours, le séminaire “Enquêtes Marxistes sur le Capitalisme Contemporain” (EHESS) suspend ses activités normales.

Nous vous donnons rendez-vous pour une séance spéciale sur… la grève ! Ce sera mercredi à l’horaire habituel, de 13h à 16h, à la Maison de la Grève, 8 impasse Crozatier, Paris 12e.

Avec notamment la participation de syndicalistes :
– Tiziri Kandi de la CGT-HPE qui suit la grève de l’hôtel Ibis des Batignolles
– Basile Pot de SUD-Rail Paris Est
– Et une intervention sur les caisses de grève par Gabriel Rosenman, doctorant a l’EHESS et ancien cheminot

A mercredi !